ANTONIO. - Ma foi, je ne sais pas pourquoi j'ai cette tristesse. Elle m'obsède ; vous dites qu'elle vous obsède aussi ! Mais comment je l'ai gagnée, trouvée ou rencontrée, de quelle étoffe elle est faite, d'où elle est née, je suis encore à

Lire la suite