Ressusciter n'est pas toujours facile.
Dans les Corps Diplomatiques, ils vous apprennent à vous détendre avant le stockage. "Passez au point mort et laissez-vous flotter." C'est la leçon numéro un, et les instructeurs vous la martèlent dès le premier jour.
(...)
Vos sentiments, vos pensées, votre personnalité au moment du stockage... Vous retrouverez tout en sortant. Même un état avancé d'anxiété. Alors il faut se détendre. Passer au point mort. Se laisser flotter.

Titre original : Altered Carbon

carbone modifie

Carbone modifié, Richard Morgan, Éditions Bragelonne, 571 pages.
Prix Philip K. Dick en 2003.

Au 26e siècle, la mort n'est plus définitive. L'esprit est conservé dans une pile corticale (le carbone modifié) et certaines personnes peuvent changer de corps à volonté (les personnes les plus riches bien entendu, les autres perdant le contrôle sur le devenir de leur corps).

Takeshi Kovacs est un ex-membre des Corps Diplomatiques, des guerriers d'élite du Protectorat des Nations Unies (qui veille sur toute la galaxie). Sa dernière mort a été assez brutale et il est ramené de force sur Terre par un Math (comprendre Mathusalem), un homme riche, vieux de plusieurs siècles. Laurens Bancroft souhaite que Kovacs élucide sa propre mort. La police a conclu au suicide mais pourquoi se suicider quand on sauvegarde son esprit tous les jours, certain de revenir parmi les vivants ?

Le héros Takeshi Kovacs réapparaît dans « Anges déchus » et « Furies déchaînées », du même auteur.


Mon avis
Un thriller efficace, même si je le trouve un peu trop violent. Le pseudo-héros se trouve embarqué sur une planète qu'il ne connaît pas et travaille pour des gens riches que tout le monde déteste. Son travail d'enquête ne va pas en être facilité. Malgré tout, Kovacs arrive à la vérité (pas toujours bonne à dire), en étant détourné plusieurs fois de son but initial par plusieurs quiproquos (notamment dû à son nouveau corps, un flic corrompu). Il atterrit dans des quartiers complètement pourris où règnent prostitution, drogues (virtuelles ou non) et armes à feu. L'auteur insiste fortement sur les aspects les plus noirs de l'âme humaine et aborde ainsi des questions plus philosophiques :

- quelle relation entre un esprit et un corps (que se passe-t-il si un non fumeur est transféré dans un corps fumeur ?)
- l'amour peut-il survivre à des corps différents et sur des centaines d'années ?
- si le même esprit se retrouve dans deux corps différents, quels sont les souvenirs que l'on va garder ?


L'univers du cyber-punk
Je vous livre une petite définition tirée de deux sites Internet.

Selon ce dictionnaire en ligne, il s'agit d'un style littéraire, appartenant à la science-fiction qui désigne une personne évoluant marginalement dans un monde de super-technologie dominé par un système totalitaire.

Selon le site Cafard Cosmique, "l’enjeu [du cyber-punk] réside non dans l’exploration spatiale ni dans des luttes d’intérêts dépassant les millénaires, mais dans la vie réelle d’êtres humains embarqués malgré eux dans un monde hypra-technologique. Dans cet enfer bien réel, il faut maîtriser la technologie pour lui survivre. [Les cybers-punks] empruntent au roman noir, n’hésitent pas à aller vers la poésie, et explorent de nouveaux thèmes pour la SF autour des technologies modernes, intelligences artificielles, nanotechnologies, réseaux."